Témoignages des propriétaires après l'ouragan Irma

Sur les îles idylliques des Caraïbes s’est abattu en septembre 2017 l’ouragan Irma. Ce coin de paradis a connu l’enfer et la désolation avec 134 victimes et plus de 1000 blessés. Le niveau de destruction a été phénoménal, causé par un vent qui a frappé l'archipel à plus de 300 km/h. 95% des bâtiments ont été détruits : plus d’eau, d’électricité ni même de moyens de communication. Nos bases des Iles Vierges et de Saint-Martin ont été fortement touchées par cet événement. Une grande partie de notre flotte des Iles Vierges Britanniques, qui comptait alors 340 bateaux a été perdue.

Près de deux ans après le drame, nos propriétaires témoignent

Malgré toutes les procédures de préparation cyclonique effectuées par The Moorings afin de prévenir au maximum les dégâts, certains de nos propriétaires ont perdu leur précieux bateau lors de l'ouragan Irma. Nos employés ont également subi de lourdes conséquences pendant et après ce drame : « Nous nous sommes rendus à Tortola pour la première fois après Irma, en novembre 2018, soit un peu plus d’un an après le passage de l’ouragan. Nous avons pu nous rendre compte visuellement des épouvantables ravages subis par les infrastructures des îles, et les reconstructions en cours un peu partout. La base The Moorings a été entièrement reconstruite, et les équipes en ont profité pour apporter des améliorations. La base est magnifique, comparée à celle d’autres loueurs des BVI, qui sont encore dans un état pitoyable… », témoigne Danielle.

Nos propriétaires ont tenu à témoigner leurs pensées envers les locaux : « Je pense surtout à la population locale qui a beaucoup souffert ; pour nous, ce n’est plus qu’un mauvais souvenir dans la période d'incertitude, mais qui n’a pas eu de conséquence grâce à l’excellent service client de Moorings. » témoignage d’Eric, propriétaire.

Base en reconstruction

Nous avons été les premiers à dépêcher sur place experts, grues, barges de transport et à embaucher des techniciens qualifiés, nous appuyant sur nos partenaires : le Groupe Bénéteau et le chantier Robertson & Caine. Nous avons également été les premiers à obtenir des accords des assurances malgré la complexité due au nombre de bateaux touchés, à la multiplicité des nationalités des propriétaires, des pavillons, des devises et des formats de financement (leasing, crédit, etc.). L’essentiel était d'accompagner et de rassurer nos clients: « Mes deux interlocuteurs habituels, Sigrid Verhoeven et Guillaume Caffin, ont été très présents dans cette période, relayant les informations reçues de Tortola, et m’assurant de leur soutien pour trouver des solutions quelles que soient les conséquences. », explique Eric.

Nos propriétaires étaient la priorité, plusieurs ont déclaré rapidement la « perte totale » de leur bien et ils se sont vus dédommager : « La réactivité et le professionnalisme de l’équipe The Moorings française sont excellents ainsi que d’excellentes relations avec toute l’équipe qui fait tout ce qui est en son pouvoir. » témoigne Danielle.

Établir un remboursement rapide

Seulement six mois après l’ouragan, plus de 90% des propriétaires touchés avaient reçu le remboursement de l’assurance. Certains ont dû patienter pour connaître l'issue, car une étude plus approfondie des travaux était nécessaire. Pendant cette période d’attente, ils ont continué à percevoir leurs revenus locatifs et à naviguer en échange : « Je n’ai rien perdu dans cette affaire : l’assurance a remboursé l’intégralité de mon bateau détruit et Guillaume m’a aussitôt retrouvé un bateau identique. Bien que n’ayant temporairement plus de bateau disponible, j’ai pu conserver ma réservation pour l’été. » témoignage d’Eric, propriétaire.

L’objectif principal a été de montrer à nos propriétaires notre engagement et notre volonté de poursuivre avec eux, et leur prouver qu’ils avaient fait le bon choix en nous confiant leur bateau : «  Nous avons été prévenus sur l’heure que notre bateau était concerné par des dommages, puis dans les quinze jours sur le fait qu’il était irrécupérable. Sébastien nous a rapidement expliqué qu’en matière d’assurance, nous étions couverts totalement et que nous pouvions si nous le souhaitions réserver un nouveau navire, ce que nous avons fait. Enfin, Sigrid a mené le démêlage administratif et bancaire du dossier, ce qui nous a permis de signer un nouvel achat courant janvier 2018 : 4 mois pour tout ça : bravo à tous ! » témoignage de René, propriétaire.

Malgré ce terrible événement, tous nos propriétaires ont pu bénéficier d’un suivi solide, d'un remboursement rapide et d'une assistance de notre service client. Tout est bien qui finit bien !

« Irma fut un choc, d’abord évidemment pour les habitants des îles concernées, mais ensuite aussi pour nous, propriétaires d’un bateau "naufragé". Mais "le bateau est mort, vive le bateau !" a été un refrain assumé par The Moorings qui nous a pris en main et nous a convaincu par la même de poursuivre l’aventure ; nous sommes aujourd’hui très contents de toujours faire partie de la famille. Enfin, à noter que le solde financier est positif dans notre cas de figure, ce qui, en matière d’assurance est assez exceptionnel ! ».

Après des mois de travail intensif et sans relâche de la part de l'ensemble de nos équipes, la base des Iles Vierges Britanniques a pu rouvrir en décembre 2017. Aujourd'hui, la base de Tortola a retrouvé sa splendeur et compte plus de 290 bateaux. Eaux turquoise, grottes sous-marines et végétation luxuriante sont à nouveau au rendez-vous !

Laura Daspet

Yacht Sales Marketing

Abonnez-vous à l'Enews